La Foire Aux Mots

 

voyage avec escales au pays des mots voyageurs                                 chroniques et autres mots dits, mots passant

Prix littéraires décernés à l'auteur :

 

Prix du Livre Inter par mythomanie

Prix Renaudot          par usurpation

Prix Goncourt           par autosuggestion

Prix Nobel                  par hallucination

 

Et, enfin, le plus prestigieux :

Prix JPM par mégalomanie exacerbée

 

Bref, l'auteur du troisième millénaire !

Comment ça non ? Tu es sûr ? Bon...

L'auteur a toutefois deux ouvrages publiés

aux éditions Atine Nenaud 

"Silhouette ou les miroirs de l'Asie"

(roman voyageur)

"Dans le courant d'une onde pure"

(nouvelle... cosmique)

La nouvelle est publiée dans un recueil de 15 nouvelles écrites par 15 auteurs.

Le recueil s'intitule : "Celles d'un soir" 

 

 

Il paraît que la vie

 

            Ne dure que l’instant


                         De reconnaître en soi


                             Le mystère du temps.



                   La Beauté est l’essence


                     Du lancinant désir


            Qui porte de Naissance


  A l’instant de Mourir.

 

 

JPM, qualifié en tête de gondole :

 

Vain écrivain divin amoureux du vin,

Illettré qui la ramène à son Littré,

Littérateur en veine de lecteurs,

Auteur en quête de hauteur.

Irrévérencieux, ires, rêves, errent en cieux

Nonobstant l'incohérence de l'auteur anxieux.

Voilà… Voilà…

On se sent plus léger après ça…    

 

Incitation au Voyage en correspondance avec 

"Silhouette ou les miroirs de l'Asie" 

 

BUTTERFLY’SONG 

       

"Un jour le Troubadour reçut un aérogramme en provenance de Goa. La lecture de cette missive transforma instantanément son petit studio parisien en vaste plage de sable fin, ourlée de cocotiers, inondée de soleil. Elle lui évoqua aussitôt de flamboyantes mélodies. Parce qu’il chantait – fort bien – d’étranges et belles ballades de sa composition sur d’envoûtantes musiques qu’il enfantait de sa guitare, on l’avait surnommé « le Troubadour ». Ce soir-là, sur la plage, l’instrument alluma les étoiles, exalta le bruissement du vent dans les cocotiers, sublima le murmure lancinant de la mer. Puis il interpréta le gazouillis des oiseaux, inventa le frémissement du soleil couchant lorsque l’astre s’immerge dans les flots. Quand les derniers échos de la guitare se turent, que les murs de l’étroit logis se refermèrent sur lui, le Troubadour avait pris sa décision."

 

Extrait de

" Silhouette ou les miroirs de l’Asie "

 

 

 

Voici, jouée et chantée en live (une seule prise son en continu avec pour tout studio d’enregistrement UN micro et un dictaphone, pour tout instrument une guitare et une voix), paroles et musique du Troubadour,
Voici la chanson de La Route : " Butterfly song ".
 
Allez Troubadour !     Allume ta guitare !

 

Cette vidéo a été conçue spécialement pour " la foire aux mots ". Bientôt : une nouvelle vidéo du même musicien et sur le même thème, enregistrée dans de meilleures conditions.

A regarder et écouter sans modération